1-Futur_Papa-2eme_echographie

Comment gérer la grossesse quand on est futur Papa ?

1-Futur_Papa-2eme_echographie

 

1 – Mais à quoi servent les échos ?

Il y a 3 échographies en France :

– 1er écho : 3 mois.

C’est l’écho qui permet de voir la date de naissance du bébé (taille du fœtus). Mais parfois la sage femme dit que c’est cette date qui a raison en regardant le développement du fœtus (c’est grâce aux observations de la fécondation in vitro).

 

Permet de voir le nombre de fœtus, la date de naissance, risque de trisomie (si risque fort alors amiosynthese), activité du cœur, les membres…

 

A noter : on compte en mois… Mais 9 mois cela fait 39 semaines d’aménorrhée (depuis que cela ne “saigne” plus), c’est à dire depuis le 1er jour de la fin des règles (41 semaines, soit 2 semaine après les règles).

 

– 2eme écho graphie à 4,5 mois

On regarde cette fois tous les organes pour voir les malformations.

 

– 3ieme échographie – 7ieme mois (32 semaines aménorrhée)

C’est uniquement en France qu’on en fait 3 pour voir la position du bébé e que les organes sont bien formés, la position du placenta…

 

2 – les consultations

 

En plus il y a des examens gynéco :

– sang

– urine

– col de l’utérus (pas systématique)

 

Mais c’est surtout la discussion car même si pas maladie c’est un moyen de détecter les problèmes (bébé bouge ou pas, saignements…).

 

On écoute le cœur et on mesure la taille du ventre.

 

Elle doit aussi servir à poser des questions, on peut bien entendu venir avec des questions !

Cela permet de rassurer.

 

Il y a aussi la détection :

– VIH

– syphilis

– toxoplasmose

– listériose (frigo mal nettoyé, traiteur pas frais…)

– diabète

– détecter une pré-clampsie via une détection les protéines dans les urines (entraîne ensuite de la tension…)

– …

 

Cela permet d’anticiper…

 

3 – le stress du papa

 

Les infos sont nombreuses

– livres… S’ils sont bien ! Il y a un bon bouquin qui s’appelle “bébé dis moi qui tu es” qui permet de gérer le retour a la maison.

– l’entourage à pleins d’infos et tout le monde à un avis

– internet (attention aux forums car c’est un miroir des plus gros malheurs et quand se passe mal), mais oui pour les gros sites.

– le site de la maternité de l’hôpital (ex : maternité LOUIS mourriez).

– poser des questions lors des consultations (il faut oser poser des questions !)

 

4 – le comportement de maman change

 

Il y a les mamans qui changent avec les hormones (plus défensives, plus molles…), mais il n’y a pas que cela car le papa change aussi psychologiquement !

 

L’utérus passe d’une mandarine à un gros sac qui va contenir un bébé de 3 à 4 kilos.

 

C’est normal de ne pas nuire se sentir père… Car au contraire des mamans on ne porte pas le bébé.

Le père ne se sent généralement père qu’à l’accouchement quand on à le bébé dans les mains.

 

Pourtant il faut essayer de créer un échange avec bébé :

– le toucher

– lui parler, mais il est important de parler au bébé le plus tôt car cela vous permettra de le calmer quand il sera stressé.

– il perçoit la lumière si madame est mince…

– …

 

5 – Le sexe pendant la grossesse

 

On peut continuer à faire l’amour… Sauf si le col est modifié.

 

3 situations :

– comme avant (c’est le plus classique)

– moins bien (assez fréquent), voire arrêter de faire l’amour. Mais c’est “normal”, et après cela revient comme avant (mais cela prend du temps).

– d’autres c’est mieux (mais pas trop au 1er trimestre ni 3ieme, mais au milieu car la grossesse n’est pas trop pénible). Mais après cela revient à la normale.

 

6 – les contractions

 

C’est l’utérus qui se durcit (comme pour le cœur !), le but est d’appuyer sur le bébé pour le faire sortir.

 

Les contactions ont lieues tout au long de la grossesse.

 

Cela dure 1 a 3 minutes (le pic dure 1 minute), mais jamais plus de 5 minutes.

 

Plus la grossesse avant plus cela sera ressentit et fort.

 

On vient à la materinté quand

– on a des contractions intenses toutes les 5 minutes pendant deux heures,

– quand on perd les eux, la date du terme,

– si le bébé ne bouge plus (12h Max sans bouger, ou s’il bouge moins brutalement),

– s’il y a des saignements…

 

 

A noter :

– la perte du bouchon muqueux n’est pas une raison de venir. Cela arrive généralement peu.

– on est prématuré à partir d’un mois avant le terme.

 

7 – quand maman peut venir accoucher

 

Il faut :

– le col ouvert. Le col est un peu comme un bouchon de Liège, comme une bouteille de bordeaux qui passe.

 

– les contractions permettent de faire passer la tête.

 

– il faut donc que le col de transforme d’un “bouchon de Liège” a un chewing-gum. Il faut aussi qu’il se raccourcisse.

 

– il faut que le col soit ouvert de 10cm pour laisser la tête car c’est la largeur de la tête du bébé quand il est en bonne position.

 

Si les contractions sont douloureuses, il faut 2h de contractions douloureuses (1h pour un deuxième bébé, 15 mins pour un jumeaux).

 

Elles doivent faire toutes mal, avec une régularité toutes les 5 minutes.

 

Avant les 2h de contractions douloureuses il n’est pas nécessaire de venir. C’est comme une crampe musculaire qu’on ne peut arrêter. Il ne faut surtout pas téter allonger sur le dos. Il faut marcher, prendre un bain ou une douche (cela n’arrêtera pas le travail).

 

Il ne faut pas manger pendant le travail, mais on peut manger légèrement pendant les contactions.

 

Pendant ces 2 heures il faut tenir, et aller a la maternité pour l’analyse. C´est 1 cm / heure, or quand elle arrive elle est a 3 cm (2 doigts).

 

Ce n’est pas la peine de se précipiter à la maternité c’est rare que le bébé arrive vite.

 

Normalement c’est 10h pour accoucher, voire plus !

 

Même si le col est court, il faut quand même attendre les 2 heures de contractions douloureuses.

 

Parfois les contractions arrivent pendant la grossesse (ex : 1 toutes les minutes), dans ce cas direction les urgences pour arrêter le travail.

 

 

Il est important d’attendre 2 h car cela arrive souvent que les contractions ne durent que quelque dizaines de minutes. Et donc on attend 2 h pour être sur que le travail à bien commencé

 

A noter : cela ne sert à rien de demander à vos amis de venir pour l naissance !

 

7 – l’équipe pour l’accouchement

 

Voici l’exemple de l’hopital de Colombes :

– 3 sages femmes de garde (6 salles d’accouchement et 3 salles de travail). Il y a les urgences, les accouchements, les suites de couches…

 

– 1 étudiante de 3ieme année qui est là et qui est surveillée par la sage femme

 

– 1 externe qui est un étudiant en médecine (5ieme année – généraliste) qui peut assister la sage femme.

 

– internes (gynéco en formation) qui sont bien expérimentés quand la naissance se passe mal.

 

– un gynéco de garde dans les cas compliqués.

 

– 2 pédiatres pour faire de la réanimation pour les prématurés.

 

– 1 interne en anesthésie et 1 chef anesthésiste

 

Malgré toutes ces personnes, il y a un Max de boulot. Entre temps il y a les capteurs avec le monitoring qui permet de suivre à distance.

 

8 – le déroulement de l’accouchement

La position normale c’est par la tête.

 

L’accouchement par le siège est “normal”, mais plus compliqué. On essaie généralement de retourner le bébé, sinon on mesure pour voir si le bas peut passer par l’ouverture.

 

Ce qui est compliqué c’est quand le front est en premier (pas la tête).

 

Taux de césarienne est variable, exemple 20% en moyenne.

 

Il y a 15% de forceps, des cuillères pour “sortirent le bébé”. C’est quand le travail dure trop longtemps, le travail n’avance plus ou on ne peut plus attendre car le bébé subit des efforts trop traumatisants.

 

En effet bébé s’essouffle a un moment avec l’effort, le cœur ralenti… Si vous vous pouvez vous arrêter pendant une course, le bébé ne peut pas s’arrêter. Donc soit le médecin dit décider d’arrêter l’accouchement (le bébé ne doit pas manquer d’oxygène).

 

 

Usage du Forceps : ouvert 10 cm et le bébé engagé a la moitié y bassin. Cela sert à dégager le bébé de l’entrée.

 

Les complications suite à un forceps sont très rares.

 

La ventouse sert surtout à baisser la tête pour la mettre en bonne position.

 

La césarienne sert quand le col ne se dilate plus après 2 à 3 heures… On sait que le col s’ouvrira pas plus et que la maman risque des saignements.

 

Le cordon autour du cou : 1/3 des cas de naissance. Mais ce n’est pas grave car le bébé ne respire pas, en revanche le fait que le cordon soit compressé et alors le bébé n’a pas d’oxygène.

 

Important : rares sont les bébés ou les mamans meurent lors des accouchements (hors prématurés, maladies…). Généralement on a les moyens de faire une césarienne ou un forceps avant.

 

Une césarienne est hyper rapide, cela prend au maximum 5 minutes !

 

Généralement le papa n´est pas invité à la césarienne, cela dépend de l’urgence et de l’anesthésiste.

 

A noter : avant les années 80 les papas n’étaient pas présents à la naissance.

 

9 – à quoi sert le papa lors de l’accouchement

 

Avant l’accouchement cela permet de tenir pendant les 2 heures avant de venir à la maternité.

 

Pendant le travail, cela permet de la soutenir lors des contractions et lors des phases de blues (surtout vers la fin).

 

A noter : le papa n’est pas présent lors des saignements après l’accouchement (le placenta…), lors de l’usage des forceps dans des cas extrêmes.

 

10 – la péridurale

 

La péridurale est une “option” sur la demande de la mère (et pas du père).

 

C’est le moyen d’avoir pas de douleur, mais il faut utiliser des positions, du souffle…

 

C’est une petite aiguille qui est piquée dans un endroit ou il y a des terminaisons nerveuses (pas dans la moelle). Cela permet d’anesthésier tout le bas du corps (ni trop, ni trop peu…).

 

A noter : la péridurale n’est pas obligatoire et si la maman change d’avis ce n’est pas grave il faut 20 minutes pour la poser.

 

La péridurale n’est plus risquée, mais il peut y avoir quelques complications si la piqure fait une brèche (conséquence c’est de gros maux de têtes).

 

La péridurale allonge l’accouchement de 20 minutes seulement !

 

A savoir que la péridurale augmente l’utilisation des forceps (de 12% a 18%) car les femmes poussent moins, mais cela n’augmente pas le nombre de césarienne.

 

La péridurale n’est pas utilisée pour des scolioses, des allergies…

 

 

A noter : Certaines femmes font caca ou péter lors de l’accouchement c’est normal !

 

11 – après l’accouchement

 

Vous pouvez passer quelques hures avec bébé.

 

12 – la suite de couches

 

Les papas ont parfois le droit de visite le matin. Mais on arrive déjà en 2 ou 3 jours rapidement. Le papa peut bien venir voir comment donner un bain, nettoyer le cordon…

 

Il est important d’être là pendant les 2 jours à la maternité

 

Pour les césariennes c’est 3 à 4 jours après.

 

Le matin c’est que le papa, pas toute la famille !

 

Pour les frères et sœur oui, mais pas malade.

 

Lors des visites c’est 1 personne avec la maman.

 

Il faut limiter les visites lors des 2 jours, avec peu de monde et pas longtemps.

 

13 – le retour a la maison

 

Il existe des pmi qui permettent d’avoir des réponses aux questions, de peser le bébé…

 

Les sages femmes peuvent aussi passer après la naissance chez vous pour vous donner des conseils.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *